Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 18:47

PARTIE 7 :  Hellbourg: 

cette partie est relax, c'est le ravito....

le ravito d'Hellbourg est bien organisé (c'est l'armée aussi), je mange, fais le plein du camel et bidon, et je m'asseois, pour préparer la montée du cap anglais.

j'en profite pour sortir le téléphone, lire les sms et passer 2-3 coups de fils. sympa ! heu, ben non, batterie vide... deg, j'ai du mal eteindre le tel au départ. je suis bien vert, je n'ai plus moyen de communiquer avec les proches et amis, pffff, pas glop.

bon tant pis, pas le choix, je finis de manger, et je repars vers le cap anglais.

 PA140241.JPG

PARTIE 8 : Hellbourg - caverne dufour:  9 km, 3h18,  1484D+ (80km, 17h49)

(point 17 à 19)

 

au début de la montée, cette histoire me travaille: heureusement, les sms automatiques seront envoyés, mais bon, ça fait pas tout, j'en connais qui vont s'inquiéter. je pars à la recherche du prochain coureur que je rattrape ou que je dépasse pour lui demander d'envoyer un sms, histoire de rassurer tout le monde.

 PA140246.JPG

Apres qqes lacets j'en trouve un, il fait une pause. C'est Francis, (il finira 1er VH3, chapeau!!). Je lui explique mon problème, et sans hesiter il me prète son téléphone, encore merci à toi!

"g v bi1, mon tel e kc. kikou !", non je deconne, j'ecris le texte en français....

 

On fait un bout de la montée ensemble, il fait du trail depuis peu mais bonjour les perfs : 3eme VH3 sur la 6000D, 2eme VH3 sur la saintélyon (celle avec la neige) ! sur la saintélyon, à qqes km de l'arrivée, il glisse et chute. un gars lui passe devant sans l'aider, ce sera le 1er V3, bel esprit......

 

ce passage est sympa, ca fait 16h que je cours, et mis à part le passage avec Florent, c'est la premiere fois que je parle avec qqun. il est actuellment 3eme VH3, et est super motivé. On parle de choses et d'autres (il connait l'alsace, d'où je viens, il connait lyon où j'habite, et il a travaille à paris, comme moi).

PA140249.JPG

il s'arrete pour faire une pause, je continue l'ascension tout seul. A+, on se recroisera dans longtemps.

      le chemin est raide, avec des racines, et des escaliers naturels, et il fait tres tres humide. je peine, et tape dans le "dur", mais je garde mon rythme.

(pfiouuu ça use)

 

Je dépasse quand même une dizaine de personnes et j'arrive au cap anglais (~2100m) , je me retourne , rien, que des nuages, on ne voit rien. je prends qd meme une photo. des coureurs font une pause, moi pas. sur la course, je ne me suis arreté qu'aux ravitos, jamais entre: une fois que j'ai mon rythme, j'aime le garder et aller de l'avant.

PA140251.JPG

je continue donc, il reste 300-400m D+ pour atteindre le gite/ravito. le paysage est dégagé (au dessus des nuages), le ciel est super bleu, ce qui n'était pas évident à deviner vu la brume qu'on voyait en montant au cap anglais.

 

je dépasse un gars qui téléphone (à sa femme?): "j'en peux plus, mes muscles sont cuits, je suis ko, je vais m'arreter"

je lui adresse un "bon courage", il ne répond rien

PA140255.JPG

 PA140258.JPG

(souriez, vous êtes filmés ! la casquette elle aussi a morflé dans belouve)

la pente est plus douce,j'en profite pour réfléchir à la suite: on arrive à cilaos, qu'est ce que je fais ? le reflexion est rapide: je suis tjs frais, les muscles sont ok, pas de soucis => je continue !

je reprends mon petit bonhomme de chemin et j'arrive tranquillement au gite. un peu d'émotion car j'étais la y a 6 ans, pour monter au piton des neiges, j'étais alors accompagné, et c'etait d'autres conditions qu'aujourd'hui. (ah le rougail saucisse du gite....)

 PA140261.JPG

je fais les comptes, malgré la pause pour le téléphone, je suis monté un peu plus vite que prévu (8min de moins)

 

il est 15h49, (17h46) de course, je suis 447eme, j'ai dépassé 102 personnes depuis hellbourg (!)

 

 

PARTIE 9 : caverne dufour- cilaos:  8 km, 1h40,  1260d- (88km, 19h27)

(point 19 à 21

 

je fais le plein des camels, grignotte un tuc (y a pas enorme de choses à manger, cilaos est "juste" derriere, et je repars pour la descente du bloc ! tiens, je remarque que j'ai du mal a tourner la tête. ? la nuque semble bloquée et je dois tourner les épaules pour regarder derriere moi, bizarre....

 PA140264.JPG

(sans le bandeau, une jolie photo)

 

le bloc, c'est une descente assez raide genre 1100mD- sur 5 km. je démarre doucement, et au fur et à a mesure, je trouve de bonnes sensations et accélère.

ca dure un petit moment comme ça, j'en profite pour faire un film de mes pieds ! puis je sens que les cuisses durcissent :o(

 

je stoppe, puis trotinne et marche. pas mal de coureurs/ses dépassés pdt la descente me passeront à nouveau devant. je m'en veux d'avoir couru, je me sens grisé car les jambes tiennent mais il faut que j'en garde sous la semelle.

un gars me depasse en téléphonant (à sa femme?): "j'en peux plus, mes muscles sont cuits, je suis ko, je vais m'arreter".....

hahhah, je ne sais pas ce que tu es devenu, mais dans la descente tu t'en sortais pas si mal....

 

la descente est bientôt terminée, on entend la route en contrebas, je recommence à trotinner.

PA140267.JPG

(cilaos dans le fond, derriere la brume)

 

et finalement j'arrive au bloc ! les gens sont la et m'encouragent, merci !

      je tourne la tête à gauche à droite pour trouver la suite du parcours, aie, la nuque est douloureuse. Elle est bloquée :(

on est maintenant sur la route, il reste 3km, gogogo, je relance !!! et oui, je suis surpris aussi, ca fait 19h de course, et je cours encore ! je repense au beaufortain (19h15, 103km, 6000 D+) ou je ne pouvais presque plus courir à partir du 50eme km ! je repense au genou qui m'avait fait soufrir à l'époque ! et là, rien ! je ne suis presque pas marqué par l'effort (enfin je le pense à ce moment). La stratégie des 75% fcmax est géniale ! Dans ma tête je positive à fond.

je suis invincible, je suis indéstructible !!

 

Muscle OK, tête OK : J'attaque, en prenant le temps de faire des videos et photos, dépasse 5-6 personnes, et j'arrive à Cilaos ! j'ai à nouveau 1h15 d'avance (!!) 

PA140270.JPG

19h30 de course, je rentre dans l'inconnu ! ma plus longue course était 19h15, cet été dans le beaufortain

 

19h30 et 88km de course(il est 17h30), on a fait 5100m de D+ (reste 4300, quand même....), je suis 436eme.

 Dans mon plan, cilaos representait plus de la moitié de la course, et donc je pensais avoir fait le plus dur/long. (reste 4300D+ et 74 km). En réalité, la 2eme partie, à partir de la sortie de Cilaos, me prendra 22h environ, soit plus que la 1ere partie.

 

PARTIE 10 : Cilaos - Cilaos: 2km, 0D+ 1h30 

(point 21 )

sur le papier c'était facile.... le plan était massage, me changer (mon sac d'assistance est là), dormir, et manger.

dormir, bof, je n'ai pas envie, donc je ferai ça plus tard, au ravito de 2 bras. Reste donc le massage/change/repas. mais j'ai mal géré le tryptique, un manque de lucidité et de préparation (!)

bref, je rentre dans le ravito, c'est tres grand, c'est un terrain de foot. dans l'entrée du sas, il y a les stands de kine/podo, ensuite, en tranversant le stade, on a les sacs d'assistance pour se changer, puis sur le coté, un coin repas chaud.

je commence par les massages, mais vu l'etat de nos guibolles (merci belouve), un tuyau d'arrosage est à dispo pour se les laver. hop, je me desappe les jambes (booster, chaussettes, chaussures, manchon de cuisse), j'attends mon tour, et passe de l'eau (froide) sur les jambes (brrrr). puis, j'attends mon tour pour le kine.

PA140273

je suis sur la table, un premier osteo me debloque le cou (merci !), cric crac, c'est bon, la nuque refonctionne par magie! ensuite les (jolies) kines me massent les cuisses, mais je commence à avoir froid. elles le remarquent et me mettent une couverture dessus, en me disant que je suis blanc. C'est vrai que le soleil est bas, la température baisse, l'eau froide et les pieds nus n'aident pas. je commence à trembler. Les filles (merci à vous, le massage était super !!) me laissent repartir en me disant de vite aller me changer. je tente qd meme d'attendre pour les podos mais c vrai que j'ai froid, et si y'a bien un truc que je veux éviter c'est le coup de froid, je prends toutes mes affaires sous les bras, et pieds nus je pars donc de l'autre coté du terrain.

PA140272

(happy feet 3: dirty talk)

 

je récupère le sac d'assistance et reviens avec tout mon barda aux stands kine+podo. hmmm pas bon, j'aurais pas du revenir, car il n'y a pas de vestaire, il est de l'autre coté ! pff, je n'ai pas envie de repartir, je mets une polaire et attends mon tour pour le podo; j'ai la plante des pieds echauffée, peut être peuvent il faire qqch.

la (héhé, je n'ai que des filles) podo regarde mes pieds, "ben, tout est ok, ça se voit que vous avez bien préparé vos pieds (nok + tano = top), remettez de la creme nok et GO". bon je repars, je n'arrive pas à me rechauffer.

je repars du coté des sacs d'assistance, et trouve le vestiaire. c'est degueu à cause de la boue de bélouve. je me change dans un couloir (short, tshirt, chaussettes) et remplace les moonrace par les montrail.

je retourne sur le l'herbe du terrain de foot, pour refaire mon sac: prendre les sachets de poudre, mettre la nok etc. je laisse mes piles de rechage dans le sac d'assistance, je n'en ai plus besoin. et donne le sac à l'orga, ils le mettent dans une camionnette avec 400 autres sacs.

ca m'a pris un peu de temps, mais je sens que les vetements sacs m'apportent de la chaleur. j'ai tshirt+polaire+goretex, ca fait du bien.

il fait nuit, l'aspect logistique est ok, je pars manger.

des tables, des chaises, un repas chaud ! miam. j'entends un gars qui a un pbm de pile, et qui a du en acheter dans un magasin de cilaos ! tu t'en sors bien. (pour l'anecdote, je reverrai le gars à mon hotel, c'est Xavier !! on prendra le petit dej ensemble dimanche matin on se racontant notre course)

 PA140274.JPG

de mon coté je finis de manger, et histoire de, je vérifie ma lampe; clic, clic? meeeerrrrrddee, la lampe ne s'allume plus !!! bon, elle est neuve, ca ne peut que être les piles!! hum, les piles, celles que j'ai laissées dans mon sac d'assistance, qui est dans la camionnette? oui, celles la !!!

mmmeeeeeeerrrrrdddeeeeee

bon, pas le choix ! j'ai bien une 2eme frontale, mais elle est bcp moins puissante (myo xp belt vs tikka), je pars donc vers la camionnette et annonce que j'ai "oublié" mes piles dans mon sac.

le gars me regarde: "heu, ton sac est dans la camionnette, avec les 400 autres??? bon allez, on va se les faire un par un. " je me sens bien con. le gars est super sympa, mais tous les sacs sont identiques à part le numéro de dossard. au bout de 50 sacs il me demande si je suis sur qu'il est dedans, "oui", je réponds, il repart au turbin.

dans l'attente je joue avec ma frontale, grrr, pourquoi tu as bouffé les piles ??!! clic ! et la lumiere fut....

heu, bon, heu, je vois le gars qui continue à chercher, il n'a pas vu que ma frontale marche, j'ai super honte.

- moi : "bon t'inquiete pas c'est pas grave, je te remercie, c'est super sympa, mais je vais y aller"

- gars: "non non, attends, si tu n'as pas de piles, tu ne vas rien voir, c dangereux"

- moi: "oui c vrai mais heu, pfff, c'est pas si grave, et puis 400 sacs c'est l'horreur"

- gars : "t'inquiete, c'est notre taf d'être la pour vous"

je suis mort de honte ... 

10 min plus tard , il a retourné les 3/4 du camion et "eureka", il a trouvé mon sac !!! je prends qd meme les piles et le lui rends:" merci merci, et encore désolé !!!"

 

je repars vers la sortie du ravito faire le plein de camel et go ! un gars part en même temps que moi, il fait nuit, c'est mieux d'être à 2

j'ai perdu 3 places au général (439eme) mais j'ai gagné 4 places chez les séniors (182eme) : les jeunes prennent leur temps !

      je suis resté 1h35 au ravito, j'ai perdu plein de temps et j'ai failli choper bien froid. "temps perdu" c un grand mot, car ça m'a fait du bien de couper !

 

PARTIE 10 : Cilaos - Marla: 14km, 1150mD+ , 800mD- 3h50 ( 102km, 24h54)

(point 21 à 25)

on traverse cilaos, un 3eme larron nous rejoint, le balisage oscille entre "dur à trouver" et "invisible". on retombe sur la route, on est toujours en train de marcher. je dis "on trotinne?", ils me disent "ben non". bon ciao, je redemarre, rejoins un stand de pointage je repars sur un petit sentier en descente, avec des pierres de temps à autre. 

clic ? grand  noir ! ho, l'electricité a sauté! :o(  je m'arrete au milieu de rien. Heu, ben l'électricité en fait c'est moi, c'est la frontale qui a rendu l'âme :( je tripote la lampe, elle se rallume... je me dis qu'il est temps de sortir la 2eme frontale, mais en fait non, je repars tel quel.

5 min plus tard, clic ! re noire.... je tripote la lampe, elle s'allume à nouveau mais cette fois je prends la fontale de rechange et je la mets EN PLUS de la frontale normale ET du bandeau (!)

j'ai l'air con, mais c'est efficace.

PA140278.JPG

      (sphinx revival: 2 jambes, 2 bras, 2 phares, 1 bandeau, qui suis-je?)

je rattrape un groupe et on fera un bout de chemin ensemble jusqu'au ravito suivant. Le chemin traverse une riviere/ruissseau à gué, c'est le point bas avant le montée du taibit. On fait 10 m et bipipipipipp, c'est ma montre:

normalement elle fait 2 sortes de bip: un bip simple tous les km, et un biiiiiiiiiiiiiiip toutes les 5min pour que je pense à boire. le bipbpipibipbibp n'est pas normal. je regarde le cadran, et ca se confirme:

IMAG0353-copie-1

(j'ai pris la photo le dimanche, elle a refait l'interessante)

pas glop: elle reboote et reset !! il est 10:00 le 01/10/05, hum, pas glop, je remets la montre a l'heure et relance le cardio, ok ca à l'air de marcher, j'espere que les données ont bien été enregistrées...

le chemin monte, on entend une route, c'est le ravito, avant la grosse partie de la montée.

ambiane "la folie douce", ca reveille et ca booste, je repars tout seul

PA140275.JPG

      il fait bien noir dans cette montée du taibit, et il n'y a plus grand monde. je trouve mon rythme, fais une pause à un ravito surprise (super tisane) et continue l'ascension.

mes seuls amis pendant cette grimpette sont les marches

PA140276.JPG

et une souris coincé entre une marche trp haute pour elle, et moi.

PA140279.JPG

 

      elle tournait en rond sans savoir ou aller, c'était mignon.

bon c'est pas tout ça, je repars. je croise un gars qui fait une sieste au bord du chemin. j'espere que je tiendrai le coup suffisement longtemps pour ne pas avoir à dormir sur le chemin. d'ailleurs je trouve ca surprenant car on est à 1h de cilaos, et 45 min de marla, le gars devait être vraiment crevé pour s'arreter la.

un "tout va bien?" suivi d'un "bonne nuit" et je continue ma route. le col est invisible, je n'arrive pas à savoir ou j'en suis. j'essaie de prendre des photos et vidéos, mais ça ne rend rien du tout. bref, y'a pas grand chose à faire, pas grand monde avec qui parler, y'a qu'à avancer, et au final, j'arrive au col

PA140283.JPG

      je reste un moment au col, je regarde les lumieres coté Cilaos, et les parois coté Mafate (elles se dessinent en noir sur le ciel noir). je profite du moment, dans le noir et seul. 

soudain je sursaute, derriere moi, un gars vient d'arriver sans lampe(!) du coup il sort de nulle part, il m'a fait peur, j'ai le coeur à 250. je me remets des mes émotions et on repart ensemble. on se fait la descente vers Marla, qu'on rejoint tranquillement au bout de 15 20min (30?)

 

PARTIE 11 :Marla -> roche plate  ( 110km, 27h32)

(point 25 à 27)

le ravito est sympa, je prends une soupe et 2 sandwichs. je vois un couple qui part, et je les suis. en fait je pense que c'est une fille et son coach. le fille ne prend aucun relai et reste derriere le gars. sur une partie plus plate, j'accelere et passe devant. etonnement, le gars accélere aussi pour prendre ma roue et la fille suit le mouvement. en fait je suis en train de faire le lièvre :).

on dépasse une 40aines de personne en 3 km (!) on passe dans le fond de la riviere, on traverse a gué en cherchant le balisage dans le nuit.

PA140285.JPG

finalement, des petits lampions nous indiquent le chemin et on arrive à Trois Roches. il est minuit ! c'est la fête, la musique à fond !!

un coureur est la, il dort contre un arbre, et je me rends compte que moi aussi je commence à avoir sommeil.

je repars avec le couple, on traverse la riviere en suivant une corde qui indique quels sont les cailloux sur lesquels marcher. le gars me demande à nouveau de passer devant, ce que je fais mais je donne un coup de collier: si tu veux que je fasse le lievre, tu participes aussi. je me retourne, il ne suit pas, je pense que la fille n'est pas au mieux à ce moment, elle préfere garder de l'energie pour plus tard (elle est 7eme à ce ravito, elle finira 11eme, chapeau !! 5h derriere moi)

PA150287.JPG

je cours donc tout seul, et la fatigue devient pesante. je ne pense pas pouvoir tenir jusqu'à deux bras (dans 5h). dans les descentes je ne suis plus tres lucide, mes pas sont hésitants, je sens que je susi en train de risquer la chute. La decision est prise: il faut que je dorme.

2 questions: ou ca? et combien de temps? 

combien de temps: j'ai peur de trop dormir et ne pas arriver à repartir, je choisis 20min ce qui correspond à la durée de mes siestes.

ou ca: hum, la c plus compliqué. l'orga annoncait que les lits étaient a cilaos et 2 bras. mais à marla j'ai vue des lits de camps. je tente donc d'atteindre le ravito suivant (roche plate) en espérant qu'il y a ait des lits.

la descente sur marla est longue, maintenant que j'ai decidé de m"arreter le sommeil devient de plus en plus présent, parfois les yeux se ferment, je fais l'effort de les rouvrir, bref c'est pas top.

PA140284.JPG

(courir en somnolant, faut pas se louper....)

 

finalement je vois les lumieres, et j'entends le son ! je pointe 292eme, je demande s'il y a des lits.

"heu non, ici c'est le poste médical" merde

"mais il y a des lits de libres, faut voir avec le medecin chef"

le chef est ok, y'a un lit de libre !! je rentre dans la salle, et je reconnais l'endroit: c'etait la, il y'a 5 ans, ou le prof d'anglais de mafate (qui court d'ilets en ilets pour donner les cours) nous avait invité à prendre un thé !!

bon je m'installe sur le lit, je me mets une couverture. je demande au toubib de me reveiller dans 20min. il sort son iphone, tripote 2-3 trucs et me dit ok !

je ferme les yeux, et et rien, je ne dors pas ! ah zut, je me dis que si ca continue, je vais me relever. je pense à ma journée, et environ 4 secondes plus tard, black out.

 

je rouvre les yeux. Le toubib est la. je regarde ma montre, il regarde ses pieds.  je le regarde, il regarde sa collegue, j'ai compris, il sait que j'ai compris. bref, il a oublié de me reveiller.... (c)

d'un air bizarre, il jette un oeil sur l'iphone, et me dit "ooops". "heu, j'ai dormi combien de temps??" il ne sait pas. bon moi non plus, il est 2h30, mais  je n'ai ps fait gaffe à l'heure qu'il était. finalement ca n'a que peu d'importance, j'ai dormi et me suis reveillé tout seul, c'est pas plus mal. j'espere ne pas avoir perdu trop de temps (apres verif le lendemain, j'aurais dormi 30min)

je resors doucement de la salle, sans reveiller les autres coureurs/blesses. dehors il faut tjs nuit (oufff) il fait frais, je remets une couche, et prends une soupe+sandwhich. je suis dans le paté, je ne sais pas ce que ca va donner pour la suite.

je demande au pointage combien je suis: ~330, donc j'ai "perdu" 38 places, c'est pas beaucoup.

je vois un groupe de 4 jeunes qui repart, je décide de les suivre pour ne pas repartir à froid tout seul

je suis parti, il y a 28h, j'aifait 110km,  il reste 51km, 3500D+, 4300D- (ca fera 15h....)

je suis un peu inquiet, dormir c'est bien, mais qu'est ce que ca va donner?

 

Les stats:

l'ecart monte à 2h (je n'ai pas dormi à Cilaos), au nivau classement je continue mon avancé, tout se passe bien :)

 grr2011_stat2.JPG

 

au niveau cardio, RAS, je tourne comme un horloge à 75%FCM comme prévu, tranquillement, sans me fatiguer

everything is under control ! :)

grr2011 cardio2

 

A suivre, la 3eme et derniere partie...

Partager cet article

Repost 0
Published by petit_merou - dans Grand Raid 2011
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Vous reprendrez bien un peu de denivelé?
  • Vous reprendrez bien un peu de denivelé?
  • : Trail et nature
  • Contact

Profil

  • petit_merou
  • course sur route depuis 2001 (1h28 au semi, 3h10 au marathon), et depuis 2008 je suis passé aux courses natures !
  • course sur route depuis 2001 (1h28 au semi, 3h10 au marathon), et depuis 2008 je suis passé aux courses natures !

Recherche

Catégories